l'univers des shonen mangas
 
AccueilGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le Japonais - revue de presse

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Darkyline
MangasMatser
MangasMatser


Féminin
Nombre de messages : 3294
Age : 23
Localisation : Au Japon
Date d'inscription : 02/08/2008

MessageSujet: Le Japonais - revue de presse   Mar 30 Déc - 22:33

lisez ça c'est long je sais mais c'est marrant!! je le conseil pas à ceux qui veulent apprendre du jap' car ça "remonte" trop le moral XD

* Vous voulez apprendre le japonais ?

Vous avez mangé quelques fois au restaurant japonais, vu des animes, reçu un correspondant, et vous avez eu une copine japonaise. Et maintenant, quelque part au fond de votre tout petit cerveau, vous vous dites que le japonais serait une bonne langue à apprendre. Hé, vous pourriez traduire des jeux vidéo ! Ou des mangas ! Ou même des anime ! Vous faire des japonaises, impressionner vos amis ! Peut-être même aller au Japon et devenir un dessinateur de manga ! Ouais ! Ca a l'air d'une super idée !

Donc vous vous dirigez vers la bibliothèque, vous choisissez des livres du genre " Comment apprendre tout seul le japonais en seulement 5 secondes par jour en conduisant jusqu'au bureau de poste " et " Le japonais pour les abrutis complets et irrécupérables qui ne devraient jamais se reproduire". Hé, vous connaissez déjà quelques mots grâce à votre collection de manga/d'anime/copine. Excité et impressionné par vos nouvelles connaissances, vous commencez à vous dire : " Hey, peut-être, peut-être que je pourrais en faire mon métier ! Ou même être diplômé de japonais ! Super idée, non ?

NON !

Je me fous du nombre du nombre de vidéos d'anime que vous avez vues, du nombre de Japonaises avec qui vous êtes sorti, ou des livres que vous avez lus, vous ne parlez pas japonais. Non seulement ça, mais en plus avoir un diplôme dans cette langue de merde n'est PAS DU TOUT amusant, ni même prudent. Les prisonniers de guerre irakiens sont souvent contraints d'apprendre le japonais. Le terme 'holocauste' vient de deux racines latines, 'Holi' et 'Causm', qui signifient respectivement 'apprendre' et 'le japonais'. Vous avez saisi.

Et donc, écoeuré de voir tant de moutons courir gaiement à l'abattoir, j'ai créé ce guide contenant de VRAIS TRUCS pour apprendre le japonais. Ou plutôt, pour NE PAS l'apprendre !!

Raison un : C'est trop dur !

Ca devrait être évident.

Malgré ce que de nombreux manuels, amis, ou cours en ligne ont pu vous dire, le japonais n'est PAS simple, facile, ou même logique (le vocabulaire japonais est déterminé en lançant de petits morceaux de sushi sur une cible où des syllabes sont écrites aléatoirement). Les Japonais répandent ces rumeurs pour attirer les Gaijin imprudents dans leurs pièges.

Ce n'est pas seulement que ce n'est pas facile, c'est probablement l'une des langues les plus difficiles que l'on puisse apprendre. Avec TROIS alphabets totalement différents (aucun n'ayant le moindre sens), de multiple niveaux de politesse inutiles, et une structure grammaticale totalement aberrante, le japonais torture l'esprit de Gaijin pathétiques depuis sa création. Passons en revue certains des éléments mentionnées ci-dessus pour que vous ayez une meilleure idée de ce que je veux dire.

Le système d'écriture japonais

Le système d'écriture japonais est séparé en trois parties autonomes, sans la moindre logique : Hiragana ("Les petites lettres tordues"), Katakana ("Les petites lettres carrées"), et Kanji ("Les 4 millions d'incarnations de vos pires cauchemars").

Les Hiragana servent à écrire les mots japonais de manière phonétique. Ils sont nombreux, tous totalement différents, sans aucune ressemblance entre eux. Les Hiragana ont été créés en demandant à des japonais aveugles, sourds, et stupides de gribouiller sur des petits bouts de papier, sans qu'ils aient la moindre idée de ce qu'ils faisaient. Le résultat a été appelé Hiragana. Le prince qui a inventé ce système, Yorimushi (" âne-petit arbre-singe puant ") fut rapidement exécuté. Mais ne vous en faites pas, vous aurez rarement à utiliser des Hiragana dans la 'vie réelle'.

Les Katakana servent à transcrire les mots étrangers, avec un accent japonais à couper au couteau, si bien que vous n'aurez aucune idée de ce que vous pouvez bien raconter, même si c'est en anglais. Pourtant, si vous vous souvenez d'une règle simple pour les Katakana, vous trouverez la lecture du japonais bien plus facile : chaque fois que quelque chose est écrit en Katakana, c'est un mot anglais ! [Note : les Katakana sont aussi employés pour les mots étrangers non-anglais. Et les onomatopées, et des mots japonais.] Les Katakana se ressemblent tous, et il est impossible, même pour les Japonais, de les différencier. Ne vous en faites pas, parce que vous n'aurez que rarement besoin de lire des mots en Katakana dans la 'vie réelle'.

Les Kanji sont des caractères volés aux Chinois. Chaque fois que les Japonais envahissaient la Chine (et ça arrivait souvent), ils emportaient de nouveaux caractères, du coup on estime désormais leur nombre à 400 trilliards. Les Kanji sont fait de plusieurs 'traits', qui doivent être tracés dans un ordre spécifique, et ils transmettent un sens, comme 'cheval' ou 'fille'. Mais encore, les Kanji peuvent être combinés pour faire de nouveaux mots. Par exemple, si vous combinez le Kanji de 'petit' et celui de 'femme', vous obtenez le mot 'carburateur'. Les kanji ont également des prononciations qui changent selon leur place dans la phrase, votre âge, et le jour de la semaine. Quand les premiers voyageurs européens arrivèrent au Japon, les savants japonais émirent l'idée que l'Europe adopte le japonais comme langue universelle, comprise par tous. C'est ce qui a finalement causé la deuxième Guerre Mondiale, quelques années plus tard. Pourtant, ne vous inquiétez pas, puisque vous n'aurez jamais à utiliser les kanji dans la 'vie réelle' : la plupart des Japonais ont arrêté de lire il y a très longtemps, désormais ils consacrent la plus grande partie de leur temps à jouer aux Pokémons.

Les niveaux de politesse

L'origine des niveaux de politesse se situe dans l'antique tradition japonaise d'obéissance et de conformité absolue, de castes sociales, et de respect total pour l'arbitraire de l'autorité hiérarchique, ce que de nombreuses compagnies américaines trouvent très efficace une fois appliqué au management. Bien sûr, ils ont raison, mais personne ne s'en trouve vraiment ravi.

Suivant à qui vous vous adresserez, votre degré de politesse sera très différent. La politesse dépend de beaucoup de choses, comme l'âge de celui qui parle, l'âge de celui à qui on parle, l'heure de la journée, les signes zodiacaux, les groupes sanguins, le sexe, le type de Pokémon, la couleur des pantalons, et ainsi de suite. Pour un exemple des niveaux de politesse en action, voyez l'exemple ci-dessous :

- Prof japonais : ' Bonjour, Harry.'

- Harry : ' Bonjour.'

- Etudiants japonais: [cris étranglés d'horreur]

La conclusion, c'est que les niveaux de politesse sont bien au-delà de votre champ de compréhension, donc n'essayez même pas. Résignez-vous simplement à parler comme une petite fille jusqu'à la fin de votre vie, en espérant que personne ne vous frappe.

Structure grammaticale

Les Japonais ont ce qu'on pourrait appeler une syntaxe 'intéressante', mais on pourrait aussi bien dire qu'elle est 'incompréhensible', 'aléatoire', 'merdique', ou 'maléfique'. Pour bien comprendre, examinons les différences entre les syntaxes japonaises et françaises.

Phrase française : Jane va à l'école.

Même phrase en japonais : Ecole Jane à aller singe pomme carburateur.

La grammaire japonaise n'est pas faite pour les peureux ou pour les faibles d'esprit. En plus, les Japonais n'ont pas de mots pour dire 'moi', 'eux', 'lui', ou 'elle' qu'on puisse utiliser sans être effroyablement insultant (le mot japonais pour dire 'tu', par exemple, s'écrit avec un kanji qui signifie 'j'espère qu'un singe va t'arracher la tête').

Du coup, les phrases 'Il l'a tué !' et 'Je l'ai tué !' se disent exactement de la même manière, ce qui veut dire que la plupart des gens au Japon n'ont aucune idée de ce qui se passe exactement autour d'eux, à aucun moment. Vous êtes censé déduire ce genre de choses du 'contexte', qui est un mot allemand qui signifie 'vous êtes niqué'.

Raison deux : Les Japonais

Quand on pense aux Japonais, on pense : poli, respectueux, accommodant. (Certains pensent aussi Chinois). Pourtant, il est bon de savoir où s'arrête la vérité et où commence le stéréotype occidental.

Bien sûr, je serais totalement irresponsable de faire des généralisations abusives à propos d'un si grand nombre de gens, mais TOUS les Japonais ont ces trois caractéristiques : ils 'parlent' anglais, ils s'habillent très bien, et ils sont petits.

Le système scolaire japonais est contrôlé par le gouvernement japonais, qui est, bien entendu, parfaitement objectif (les livres d'histoire contemporaine ont des titres comme: 'Les démons blancs essayent de voler notre sainte patrie, mais le grand et puissant empereur-patriarche les écrase grâce aux vents de Dieu : une histoire de la deuxième Guerre Mondiale'). C'est pourquoi tous les japonais ont eu le même cours d'anglais, qui consiste à lire les Contes de Canterbury, à regarder quelques épisodes de M*A*S*H, et à lire un dictionnaire anglais d'un bout à l'autre. Armés de ces connaissances linguistiques démesurées, les enfants du Japon sortent de l'école prêt à prendre part au commerce international, prononçant des phrases aussi remarquables et mémorables que 'Vous n'avez aucune chance de survie faites votre temps' ; ils choisissent aussi des slogans anglais pour leurs produits, comme 'Tentez votre Paul. Ca pourrait être le Paul de votre vie'.

Deuxièmement, tous les Japonais s'habillent très bien. Cela s'accorde très bien avec l'attitude générale de netteté et d'ordre. Tout doit être à la bonne place avec les Japonais, ou une petite partie du lobe droit de leur cerveau est prise d'apoplexie et ils ont un comportement violent jusqu'à ce que le désordre soit éradiqué. Les Japonais PLIENT LEUR LINGE SALE. La négligence n'est pas tolérée dans la société japonaise, et ceux qui pensaient pouvoir camoufler une chemise un peu froissée sous un sweat à capuche sont rapidement lapidés avec de minuscules téléphones portables.

Enfin, les Japonais sont tous petits. Mais vraiment petits. C'est assez drôle. N'étant pas non plus du genre à laisser le privilège d'être grand aux Européens ou aux Africains, les Japonais ont unilatéralement lancé la mode des chaussures avec des semelles démesurées, pour pouvoir sembler de taille humaine ; en réalité, leur taille suggère qu'ils appartiennent plutôt à la race des nains ou à celle des hobbits.

La culture japonaise est aussi très 'intéressante', ce qui veut dire 'incompréhensible', et dans plusieurs cas 'dangereuse'. Leur culture est basée sur le concept 'dans le groupe / hors du groupe', avec tous les Japonais composant un gros groupe, vous laissant VOUS hors du groupe. En dehors de ce sentiment d'aliénation, le Japon produit aussi des bandes dessinées, et une large variété d'autres produits de consommation qui vous sont jetés à la figure 24h par jour, sept jours par semaine. Les Japonais aiment aussi les monstres qui vivent dans votre pantalon, prendre des bains avec les personnes âgées, et se suicider.

La nourriture japonaise pourrait être qualifiée par certains d'exotique, mais la plupart des gens la qualifieraient de 'répugnante', ou même, dans certains endroits, de 'catastrophe naturelle'. La gastronomie japonaise date des temps anciens où la base de l'alimentation était le riz. Les gens furent finalement si écoeurés par le riz qu'ils finirent par manger n'importe quoi d'autre, comme par exemple des algues ou d'autres Japonais. C'est ce qui a permis la création de plats aussi merveilleux que le 'Natto', qui est je crois un genre de haricot, mais avec un goût d'acide nitrique, ou les 'Poki', qui sont des bâtons avec différents glaçages, dont les parfums vont de 'sciure' à 'fraise'.

Malgré cette grande variété de nourriture, les Japonais ont réussi à donner à tout ce qu'ils mangent, du thé aux prunes, un goût de bœuf séché.

Raison Trois : Les autres étudiants

Comme si langue elle-même n'était pas assez difficile, les cours de japonais ont tendance à attirer le genre de gens qui vous fait souhaiter qu'une grosse comète percute la terre. Il y a un certain nombre d'étudiants de base que vous rencontrerez quoi qu'il arrive : le fan de manga, le Je-sais-tout, et la bête traquée.

Le fan de manga est probablement le plus commun, et sans doute l'un des plus épuisants. Généralement, un certain nombre de symptômes vous permettent de l'identifier avant qu'il ne soit trop tard : il porte strictement le même T-shirt Evangelion tous les jours, il a au moins deux porte-clés manga sur lui, il porte des lunettes, il dit des phrases en japonais qu'il ne comprend visiblement pas ('Oui ! Je ne te pardonnerai jamais !'), il vous appelle '-san', il fait d'obscures références à la culture japonaise en cours, et généralement il rate ses examens. Vous devez être extrêmement prudent, et ne jamais le laisser deviner de la peur ou de la pitié en vous, car sinon il vous sautera immédiatement dessus, aspirant votre temps et votre patience, jusqu'à ce qu'il ne reste de vous qu'un corps sans vie. Prêt à tout pour un peu de chaleur humaine, il vous invitera à des meetings, à des expositions, et tout un tas d'autres choses dont vous vous moquez éperdument.

Le Je-sais-tout de base a une copine japonaise, et du fait de sa 'source privilégiée' sur la culture japonaise, il est subitement devenu un expert sur tout ce qui vient du Japon, sans même avoir lu un seul livre sur le Japon de toute sa vie. On peut repérer le Je-sais-tout en guettant différents signaux d'alarme : un sourire satisfait, une tendance à répondre aux questions plus souvent qu'à son tour, la plupart de ses réponses étant fausses ; il interroge le prof sur divers sujets, puis conteste la réponse. Un dialogue classique :

- Etudiant : 'Ca veut dire quoi, "ohaioo" ?'

- Prof : 'Ca veut dire "Bonjour", le matin'

- Etudiant : 'C'est pas ce que ma copine a dit…'

Il se trompe beaucoup, parle beaucoup de cuisine japonaise, donne des réponses longues et détaillés sur des sujets inintéressants, en se trompant, et rate ses examens.

La bête traquée est un étudiant qui fait du Japonais parce que a) ça avait l'air sympa, b) il pensait que ce serait facile, c) il ne lui manque plus que quelques points pour avoir son diplôme. Il porte un masque de terreur et de panique du moment où il rentre en cours à celui où il en part, car tout ce qu'il entend, c'est le hurlement de son futur englouti par une chasse d'eau. En général, il rate ses examens.

Bien que de nombreux étudiants en Japonais soient intelligents, travailleurs, et plein d'humour, aucun d'entre eux ne sera dans votre classe.

Conclusion

Si vous survivez aux difficultés, à la société, et à vos camarades, vous découvrirez sans doute que le japonais est une langue agréable et intéressante à apprendre. Malheureusement, nous n'en savons rien, en effet personne n'est jamais allé aussi loin. Mais attention, je suis sûr que vous, vous êtes différent.

Texte original : © Dan Barrett pour ninjanet
Texte traduit © Général Spinoza pour no.logos

_________________

★★★ D@rk-AnG£l ★★★

Spoiler:
 


Dernière édition par Dark-angel le Mar 30 Déc - 23:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Saya
MangasMatser
MangasMatser


Féminin
Nombre de messages : 1575
Age : 22
Localisation : au SHIN SEKAI
Date d'inscription : 31/07/2008

MessageSujet: Re: Le Japonais - revue de presse   Mar 30 Déc - 22:57

MDDDDDDDDDDDDR, trop marrant, raison de plus pour apprendre le japonais MWHAHAHAHAHAHAHA :HAHAHAHAHAHAHA :HAHAHAHAHAHAHA

_________________




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
patty
MangasMatser
MangasMatser


Féminin
Nombre de messages : 4087
Age : 22
Localisation : la où de toute façon tu ne peux pas allez ! ^^
Date d'inscription : 06/08/2008

MessageSujet: Re: Le Japonais - revue de presse   Mar 30 Déc - 22:58

:XD: trop fort je viens de pleurer de rire !!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Darkyline
MangasMatser
MangasMatser


Féminin
Nombre de messages : 3294
Age : 23
Localisation : Au Japon
Date d'inscription : 02/08/2008

MessageSujet: Re: Le Japonais - revue de presse   Mar 30 Déc - 23:11

trop fun!!!!
les phrases marquantes pour moi:

** " Comment apprendre tout seul le japonais en seulement 5 secondes par jour en conduisant jusqu'au bureau de poste " et " Le japonais pour les abrutis complets et irrécupérables qui ne devraient jamais se reproduire"

** le japonais n'est PAS simple, facile, ou même logique (le vocabulaire japonais est déterminé en lançant de petits morceaux de sushi sur une cible où des syllabes sont écrites aléatoirement)

**Hiragana ("Les petites lettres tordues"), Katakana ("Les petites lettres carrées"), et Kanji ("Les 4 millions d'incarnations de vos pires cauchemars").

**vous aurez rarement à utiliser des Hiragana dans la 'vie réelle'..., Ne vous en faites pas, parce que vous n'aurez que rarement besoin de lire des mots en Katakana dans la 'vie réelle'...... Pourtant, ne vous inquiétez pas, puisque vous n'aurez jamais à utiliser les kanji dans la 'vie réelle' : la plupart des Japonais ont arrêté de lire il y a très longtemps, désormais ils consacrent la plus grande partie de leur temps à jouer aux Pokémons.

**Les Katakana servent à transcrire les mots étrangers, avec un accent japonais à couper au couteau, si bien que vous n'aurez aucune idée de ce que vous pouvez bien raconter, même si c'est en anglais.

**
Suivant à qui vous vous adresserez, votre degré de politesse sera très différent. La politesse dépend de beaucoup de choses, comme l'âge de celui qui parle, l'âge de celui à qui on parle, l'heure de la journée, les signes zodiacaux, les groupes sanguins, le sexe, le type de Pokémon, la couleur des pantalons, et ainsi de suite.

**le mot japonais pour dire 'tu', par exemple, s'écrit avec un kanji qui signifie 'j'espère qu'un singe va t'arracher la tête').

**Les Japonais ont ce qu'on pourrait appeler une syntaxe 'intéressante', mais on pourrait aussi bien dire qu'elle est 'incompréhensible', 'aléatoire', 'merdique', ou 'maléfique'. Pour bien comprendre, examinons les différences entre les syntaxes japonaises et françaises.

Phrase française : Jane va à l'école.

Même phrase en japonais : Ecole Jane à aller singe pomme carburateur.

:shishi: :shishi: :shishi: :shishi:

_________________

★★★ D@rk-AnG£l ★★★

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
patty
MangasMatser
MangasMatser


Féminin
Nombre de messages : 4087
Age : 22
Localisation : la où de toute façon tu ne peux pas allez ! ^^
Date d'inscription : 06/08/2008

MessageSujet: Re: Le Japonais - revue de presse   Mar 30 Déc - 23:21

ouais j'adore le sarcasme méga marquer xD

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
roya
MangasModo
MangasModo


Féminin
Nombre de messages : 4406
Age : 20
Localisation : in heaven \o/
Date d'inscription : 07/08/2008

MessageSujet: Re: Le Japonais - revue de presse   Mer 31 Déc - 1:55

MDR ! Ils sont pas gentils avec ces pauv'japonnais xD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mangacan D. Kakashi
MangasMatser
MangasMatser


Masculin
Nombre de messages : 4354
Age : 66
Localisation : ral1461000bxl (hehe si vous déchiffré sa vous avez trouver mon adresse xD )
Date d'inscription : 16/09/2008

MessageSujet: Re: Le Japonais - revue de presse   Mer 31 Déc - 14:14

ptdr xDDDD

_________________

Hé [i][b]Invité sais tu que mon sang est noir mouhahahaha[/i][/b]
Je ne suis pas maléfique , ni gentil , je suis juste ... perdu dans les ténèbres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://naruto-story.my-goo.com/index.htm
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le Japonais - revue de presse   Aujourd'hui à 17:40

Revenir en haut Aller en bas
 
Le Japonais - revue de presse
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pour enrichir la revue de presse...
» JDP, revue de presse
» REVUE DE PRESSE D'AUJOURD'HUI : CONGOMIKILI ET RADIO OKAPI
» Revue de presse Disney
» SAVAGE X4.6 RTR HPI REVUE DE PRESSE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shonen Web :: Le Japon (Nihon) :: Autre-
Sauter vers: